Filtre polarisant : dans quels cas ne pas utiliser de filtre polarisant ?

Lorsque vous photographiez des chutes d'eau, vous avez affaire à des roches très réfléchissantes, car elles contiennent de l'eau et d'autres végétations humides qui envoient des réflexions désagréables directement dans votre appareil photo. Un filtre polarisant fait une énorme différence dans de telles situations, non seulement en réduisant de manière significative ces réflexions, mais aussi en augmentant la saturation globale et le contraste de l'image, explique le site www.filtre-polarisant.fr.

Voici un autre exemple de feuillage d'automne capturé avec un filtre polarisant:

Faites attention lorsque vous utilisez un filtre polarisant

Malheureusement, les filtres polarisants présentent un ensemble d'inconvénients et de problèmes.

Voici quelques éléments que vous devez connaître en tant que photographe :
  • Les filtres polarisants peuvent perturber le ciel: l'utilisation d'un filtre polarisant sur un objectif grand angle près des heures de lever et de coucher du soleil peut potentiellement rendre votre ciel dégradé et inégal. Il en va de même pour les panoramas - faites très attention lorsque vous photographiez des panoramas, car vous pourriez vous retrouver avec un ciel très difficile à réparer en post-traitement.
  • Les filtres polarisants demandent plus de temps pour être configurés et utilisés: lors de la prise de vue avec un filtre polarisant, il faut accorder plus d'attention au processus de prise de vue, car les polariseurs circulaires doivent être ajustés chaque fois Le filtre varie grandement en fonction de la position du soleil et de la direction de la caméra. De même, il est parfois difficile de voir les changements dans le viseur lors de la rotation de filtres polarisants circulaires, en particulier lorsque vous utilisez des caméras avec des viseurs plus petits.